L’opération « un hamburger Queen normand » offert aux cent premiers clients se poursuit aujourd’hui à 11h30.
L’opération « un hamburger Queen normand » offert aux cent premiers clients se poursuit aujourd’hui à 11h30. (©SL)

À l’entrée du restaurant une grosse voiture américaine, floquée aux couleurs du S.W.A.T, trône, entourée de la rubalise jaune et noir comme sur les zones de crime aux États-Unis.

À quelques mètres de cinéma CGR à Cherbourg, malgré le déferlement de pluie, l’heure est à la fête. C’est l’ouverture du quatrième restaurant « American City », après celui de Lyon, Reims, et Charleroi. Le créateur de l’enseigne, le Dijonnais Thierry Favier, a fait le déplacement pour l’occasion. Équipé de son tablier, il s’active derrière les fourneaux. Dans la salle de restaurant tout aussi américaine, son associé, et gérant de l’établissement cherbourgeois, Benoît Fossey donne les derniers ordres.

À lire aussi

Burgers locaux

Des airs de country résonnent, les serveuses s’activent aux derniers coups de chiffon. Progressivement le restaurant, vidé de ses clients depuis un an et demi après la fermeture du restaurant japonais Sakura, reprend vie.

« Nous avons tout refait, et fini les dernières finitions tard hier soir. »

Benoit Fosseygérant du restaurant

A 11 h 20, ce samedi matin, tout était donc prêt et déjà quelques clients étaient assis sur les banquettes. Pour célébrer son ouverture, le restaurant sait parler à sa clientèle en offrant les 100 premiers burgers « Queen normand », à base de Pont-l’Évêque AOP.

« Nous travaillons avec des produits de qualité. Les steaks hachés ont été sélectionnés par le maître artisan boucher Hugo Desnoyer, surnommé le boucher des stars, la viande est française. Les pommes de terre pour les frites proviennent du Val-de-Saire, la recette du pain est en train d’être travaillée avec des boulangers locaux… »

Benoit Fosseygérant du restaurant

Plusieurs clients étaient donc au rendez-vous pour goûter ce burger et profiter de l’offre.
Mais le premier sandwich préparé dans la cuisine cherbourgeoise ne sera pas un burger mais un hot-dog. « C’est aussi une de nos spécialités. Ce sont des vraies saucisses de volaille, de qualité », assure Benoit Fossey.

Pour ce premier jour, il espère écouler 400 sandwichs et burger. Petit à petit, les tables se remplissent. Quelques clients optent pour des plats à emporter. « Nous sommes vraiment entre le dîner et le fast-food. En forte affluence, le service se fait au bar. Quand c’est plus creux, il y a service à la table. D’ici une quinzaine de jours, nous mettrons également la livraison à domicile en place via les plateformes telles que Delivroo ou Uber Eats », note Benoit Fossey.

Encore des embauches

Ce samedi soir, les premières réservations étaient déjà enregistrées. « American City » semble avoir séduit sa clientèle. Les trois nouveaux salariés prennent leurs marques. « Je cherche encore deux personnes pour former mon équipe, ainsi qu’une vingtaine d’étudiants », glisse enfin le gérant avant de s’éloigner saluer de nouveaux clients. « Hey..Bienvenue ! Moi, ici, je tutoie tout le monde, comme aux États-Unis ! »

Ce qu’il faut savoirMis à jour il y a 14h19

Ouverture du mercredi au dimanche, midi et soir

Pour découvrir toute la carte, rendez-vous sur www.american-city.fr

.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Cherbourg : pour fêter son ouverture, « American City » a offert ses premiers burgers – La Presse de la Manche
Étiqueté avec :