Zones blanches sportives : les clubs viennent au devant des non-licenciés

Le programme « Haute-Loire sportive » a pour objectif de réduire les zones blanches sportive en initiant des jeunes non-licenciés à de nouvelles disciplines. L’initiative, inédite en France, est à mettre à l’actif du SDJES (Service départemental de la jeunesse, de l’engagement et des sports) et du Département, en partenariat avec le CDOS (Comité départemental olympique et sportif) et le Dahlir.

Sept clubs candidatent immédiatement pour ce projet et proposent, mi-juin, des séances découvertes aux Vastres, à Lavoûte-Chilhac, Pradelles et Saint-Jeures (foot-golf), Langeac (cyclisme), Bains, Retournac et Araules (handball) et Solignac-sur-Loire (tennis).

« L’enjeu est de briser l’isolement mais aussi d’aider les clubs, à l’heure où ils se battent pour ne pas perdre leurs licencés. C’est l’opportunité pour eux d’aller en chercher de nouveaux », expliquait Jean-Yves Masson, président du CDOS 43. Et le concept fonctionne : pour exemple, le Vélo sport brivadois a enregistré 32 inscriptions après le passage de « Haute-Loire sportive ».

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Haute-Loire. Un label pour Polignac, du foin à profusion, projet de crématorium… les « tops » qui … – Le Progrès