La French Tech a levé deux fois plus de fonds en 2021 qu'en 2020
La French Tech a levé deux fois plus de fonds en 2021 qu’en 2020 © Robert Anasch / Unsplash

Les sociétés françaises du secteur de la tech ont levé deux fois plus d’argent en 2021 qu’en 2020. 11,1 milliards d’euros, selon le bilan réalisé par la société de conseil en fusions-acquisitions et en levées de fonds Avolta Partners. C’est un nouveau record. Mais l’autre point crucial, c’est que pour la première fois ce record s’observe également en matière de sorties, dont le montant total a plus que doublé (10,2 milliards d’euros, +112%).

15 nouvelles licornes
L’argent coulant toujours à flots dans le capital risque, et la maturité du secteur aidant, la société s’attend à de nouveaux records en 2022, même en cas de crise économique. L’abondance de liquidités, alimentée par les taux bas de ces derniers mois et par les performances du capital risque comparées à celles des autres placements financiers, est particulièrement favorable aux plus grosses entreprises.

Le nombre d’opérations étant resté relativement stable, les chiffres révèlent une inflation du montant moyen par tour de table, gonflé par les méga-levées impliquant des investisseurs extra-européens. Les dix plus grosses opérations ont totalisé 3,1 milliards d’euros, et il n’y a jamais eu autant de nouvelles licornes qu’en 2021. 15 start-up ont rejoint le club l’an passé : Sorare, Backmarket, Contentsquare, Algolia, ManoMano, Vestiaire Collective, Alan, Ledger, Owkin, IAD, Lydia, Dental Monitoring, Swile, Shift Technology et Aircall. Et cette liste n’inclut pas Payfit, dont on a appris la dernière levée de fonds en ce début d’année.
 

Trois IPO à plus de 1 milliard d’euros
La fintech est le secteur champion de l’année, avec 2,1 milliards d’euros d’investissements cumulés, en croissance de 200% sur un an. Le secteur est suivi par le logiciel d’entreprise et la santé. Porté par la blockchain et les NFT, le secteur du gaming, extrêmement discret en 2020, est propulsé dans le top 4 par secteur grâce à une croissance de 2700% des montants levés en 2021.

Du côté des sorties, la bonne nouvelle est qu’il y a eu trois introductions en Bourse supérieures au milliard d’euros l’année dernière sur Euronext (OVHcloud, Believe, Exclusive Networks). C’est assez rare pour être souligné. Le plus gros rachat de l’année est celui de Talentsoft par Cegid.

Malgré cette année record, ces performances restent comme toujours en deçà de celles de nos voisins européens. Le Royaume-Uni enregistre un montant cumulé de 30 milliards d’euros de levées de fonds (multiplié par 2,5), et l’Allemagne de 16,5 milliards (x 3,2).

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

La French Tech a levé deux fois plus de fonds en 2021 qu’en 2020 – L’Usine Digitale