L’essentiel de l’actualité de ce samedi 8 janvier, avec la Nouvelle-Calédonie qui s’organise face au variant Omicron, l’avenir institutionnel débattu à l’Assemblée nationale, des artistes dans la tourmente et la disparition du Père Colomban, figure de la communauté catholique.

Vingt-cinq cas positifs ont été détectés parmi des voyageurs arrivés sur le Caillou, le 19 décembre dernier et dans l’entourage de ces voyageurs. Ils ont été isolés et sont suivis de près. La Direction des affaires sanitaires et sociales l’assure : le variant Omicron ne circule pas encore sur le territoire. Un dispositif est en place pour contrôler les voyageurs, afin de freiner l’introduction du virus et d’en ralentir au maximum la progression. Par ailleurs, le criblage, pour identifier les souches d’Omicron, est désormais possible sur le Caillou. Les Calédoniens font face à la situation, plutôt sereinement.

Le taux d’incidence est à la hausse et atteint 90 pour 100 000 habitants sur sept jours glissantes, 70 nouveaux cas positifs ont été confirmés. Face à cette augmentation du taux d’incidence et la menace du variant Omicron, le gouvernement et le haut-commissariat ont décidé, vendredi, de limiter les regroupements à 30 personnes au lieu de 50.

Une mobilisation pour la liberté de vivre sans pass sanitaire est organisée, ce samedi, à partir 8h30, à Nouméa. Organisée par les collectifs de citoyens calédoniens, une marche citoyenne pacifique partira du rond-point de l’ancre marine, à la baie de l’Orphelinat. Par communiqué, les organisateurs dénoncent l’acharnement politique à vouloir vacciner une population saine et mettre à mal l’économie en divisant les citoyens.

C’était le souhait des députés de Nouvelle-Calédonie, un débat sur l’avenir institutionnel et politique du territoire a eu lieu, jeudi, à l’Assemblée nationale. Une poignée de députés dans l’hémicycle et non des moindres étaient présents autour du ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu. Chacun a défendu sa vision et sa sensibilité sur le sujet calédonien.

Retour à la case départ pour une cinquantaine d’artistes. Crée en 2016, avec un système de portage salarial pour les artistes calédoniens, la Case des artistes a fermé le 31 décembre. Ses membres ont donc été licenciés et se trouvent en grande difficulté financière.

Les intempéries de ces derniers jours ont provoqué de gros dégâts, notamment sur La Foa. La commune lance un appel aux dons pour les familles victimes de la montée des eaux dans leurs maisons. Les dons sont à déposer, dès aujourd’hui, à la mairie, de 8 heures à midi, ainsi que toute la semaine prochaine, aux heures d’ouvertures habituelles.

La Père Jean Pouilly, curé d’Auteuil, prêtre du diocèse de Nouméa, curé de la paroisse du Sacré-Cœur d’Auteuil, à Dumbéa, est décédé dans son presbytère, vendredi. Dans le diocèse de Nouméa, son nom reste attaché au ministère des catéchistes et au début du pèlerinage de Téné.

A trois semaines du vote du budget primitif 2022, les élus province Nord ont mené, vendredi, le débat d’orientation budgétaire de la collectivité. La prudence et la transparence ont caractérisé les prévisions de l’assemblée, compte tenu du contexte local national et mondial fortement dégradé.

La 13e édition du festival La Première séance a débuté, vendredi, à Nouméa. Le festival qui entend réunir parents et enfants autour de films pour petits et grands, récents ou grands classiques, mais aussi d’ateliers ludiques. Cette année, le thème du bien-manger a été choisi.

Profiter des vacances pour s’initier au canoë kayak, au paddle ou à la voile. A Lifou, la base de voile de Qanono ouvre ses portes, tous les après-midi, de mercredi à vendredi. Pour 100 francs, toutes les activités nautiques sont à apprécier.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Omicron, l’avenir institutionnel, des artistes dans la tourmente et décès du Père Colomban : l’actu à la 1 du – Outre-mer la 1ère
Étiqueté avec :