Des startups mettent en place une politique RSE. Source : iStock.

Des startups mettent en place une politique RSE. Source : iStock.

Se développant à vitesse grand V, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) touche désormais les startups. Certaines ont formulé de vraies politiques d’engagement allant de l’environnement au mécénat de compétences jusqu’à la collecte de dons. Une urgence alors que 65 % des Français affirment effectuer leurs achats en fonction de leurs convictions. Voici donc trois exemples concrets. 

RSE chez Swile : vers le zéro déchet

Swile est une entreprise fondée en 2016, devenue licorne, émettrice de titres-restaurants et autres avantages financiers. La startup s’est lancée dans une démarche RSE, formalisée dans un livre blanc. Pour la concrétiser, la startup a nommé sept champions de la RSE parmi ses salariés. L’entreprise s’engage de plusieurs manières. Tout d’abord, environnementalement, en mettant en place une politique zéro déchet notamment en incitant les salariés à refuser les couverts jetables, pailles en plastique et emballages inutiles. Autre action menée par Swile : toutes les voitures utilisées par les commerciaux de Swile sont hybrides.

Grâce à Vendredi, la startup permet également aux salariés de s’impliquer en accompagnant une association choisie. Pour ce faire, chaque collaborateur dispose d’une journée par an à mettre à profit d’une cause. Swile s’engage également pour le bien être de ses collaborateurs. Par exemple, en adhérant au Parental Act, Swile permet à tous les salariés seconds parents de prendre 30 jours de congé parental dès la naissance de l’enfant.

Partoo : un choix engagé des partenaires

Partoo, une plateforme pour améliorer sa visibilité en ligne, a développé une politique RSE ambitieuse. Tout d’abord, Partoo offre ses produits et services à certaines associations et entreprises telles que Les Cafés Joyeux ou encore Nous épicerie anti-gaspi. L’entreprise intègre sa démarche RSE dans ses choix de partenaires notamment pour les fournitures de bureau. La startup se fournit chez Panopli pour les goodies éco-responsables et utilise le frigo connecté d’Ideel Garden pour proposer des plats ayant un impact écologique réduit. 

L’entreprise s’engage également sur des questions de diversité et de parité notamment en lançant le programme Women@Partoo pour améliorer la représentation des femmes dans l’entreprise.

Wedoogift compense à 100 % ses émissions carbone

Wedoogift, créé en 2014, connaît le succès grâce à ses chèques cadeaux dématérialisés. L’entreprise formalise sa politique RSE dans un rapport annuel pour permettre d’en apprécier son évolution. Dans le rapport 2020, la startup précise les trois axes centraux de sa politique : communauté, climat et choix éthiques. Pour l’aspect climat, l’entreprise souhaite recycler le plus possible et s’associe donc avec des acteurs comme e-dechet ou les joyeux recycleurs. L’entreprise a également compensé 100 % de ses émissions carbone en 2019 grâce à des actions de plantation d’arbres. 

Sur le volet éthique, Wedoogift a mis en place une collecte de dons sur sa plateforme. Plus de 50 000 euros ont été récoltés de mars à fin 2020.

La rédaction

 

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

RSE : ces startups qui se lancent ! | Carenews PRO – Carenews
Étiqueté avec :