Paraphé par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et le président du Conseil d’administration du groupe Label’Vie, Zouhair Bennani, ce partenariat a pour objectif de satisfaire les besoins du marché local, à travers un processus continu de substitution aux importations visant à développer les produits locaux et la promotion de la fabrication locale.

LBV portera, ainsi, le taux de son sourcing Maroc en produits de marque de distributeur (MDD) à 80% pour les produits finis textiles, agro-alimentaires, produits de grande consommation et produits plastiques et triplera ses exportations en produits « Made in Maroc » vers l’international notamment l’Afrique et l’Europe.

à lire aussi

Lors de la cérémonie de signature de ce partenariat, M. Mezzour a indiqué que « le développement du sourcing auprès des industriels locaux s’inscrit aux priorités du gouvernement, qui a pour socle les hautes orientations royales visant notamment à mettre en œuvre le Nouveau modèle de développement ».

Aussi, le sourcing local répond à la volonté nationale de promouvoir une production locale compétitive dans la perspective du renforcement de la souveraineté industrielle et commerciale du pays, a ajouté le ministre.

Cette convention, a-t-il soutenu, illustre la volonté commune des opérateurs publics et privés d’améliorer la qualité et la notoriété internationale du « Made in Maroc » en accélérant l’intégration de l’offre Maroc dans les chaînes régionales et en consolidant les exportations nationales comme levier de croissance et de développement.

Réduire la dépendance aux importations

D’après M. Mezzour, le commerce possède un énorme potentiel que les grandes et moyennes surfaces contribuent grandement à développer à travers le sourcing local, lui permettant à la fois de monter en compétitivité et de diversifier ses produits en adéquation avec les besoins du consommateur marocain de plus en plus exigeant et du marché de l’export en mutation constante.

De son côté, M. Bennani a indiqué que le groupe LBV, acteur économiquement et socialement responsable, confirme à travers ce partenariat public-privé, son ancrage dans l’écosystème national pour soutenir la relance des secteurs de production et consolider leur capacité d’investissement et de création de l’emploi.

La mise en œuvre de cette convention est de nature à réduire la dépendance aux importations et à assurer la montée en compétitivité de l’offre « Made in Maroc », dans la perspective de permettre au secteur du commerce d’atteindre son plein potentiel. Elle s’aligne de ce fait avec la politique industrielle visant le développement de la fabrication locale et la promotion de l’entrepreneuriat industriel.

Un plan annuel de sourcing local auprès des opérateurs locaux des secteurs cibles sera mis en place.

Ainsi, LBV s’engage, en coordination avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), la Fédération nationale de l’agroalimentaire (FENAGRI) et la Fédération marocaine de plasturgie (FMP), à adapter sa politique commerciale pour l’accompagnement et le référencement des industriels nationaux. Un plan annuel de sourcing local auprès des opérateurs locaux des secteurs cibles sera mis en place avec les spécifications techniques demandées et les quantités ciblées.

Aussi, un accompagnement sera assuré au groupe pour la mise en place de partenariat avec les producteurs ou porteurs de projet nationaux pour son approvisionnement en produits locaux à fort potentiel de consommation. Le groupe bénéficiera également des programmes d’accompagnement mis en place par le ministère pour la promotion des exportations.

Quant aux opérateurs locaux retenus par LBV, ils bénéficieront de l’accompagnement du ministère pour répondre aux standards du groupe et ce, via les dispositifs d’accompagnement en vigueur.

(avec MAP)

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Sourcing local : Label’Vie s’engage à porter à 80 % son taux de produits “made in Morocco” – Telquel.ma