Alors que le timing est crucial lors du lancement d’une campagne de RP, Aurore Vinzerich, qui a fondé l’agence Madame de la Com’, nous livre ses bons conseils et les étapes à suivre pour aider les startups à étendre leur visibilité.

Une agence de relations presse permet aux startups de travailler leur notoriété de manière sereine. © aa_amie – stock.adobe.com

Guests profil picture

Aurore Vinzerich, fondatrice et dirigeante de l’agence Madame de la Com’

Après avoir gravité dans le secteur de la communication pendant une quinzaine d’années, j’ai fondé l’agence Madame de la Com’ (mon surnom) en 2017, en adaptant nos expertises aux startups. Aujourd’hui, nous sommes 5 et nous avons accompagné un peu plus de 80 structures de tous secteurs. Nous les aidons dans leur stratégie de communication, leur positionnement et leurs relations presse.

Quel est le bon moment pour lancer une campagne de relations presse pour une startup et pourquoi ?

C’est une excellente question, car la question du timing est vraiment clé. Nous avons le cas de startups qui veulent communiquer très vite, quelques semaines seulement après leur lancement. Parfois même, le service proposé n’est pas encore actif… mais nos clients souhaitent juste « créer le buzz ». Sauf que sans matière concrète, il est compliqué de promouvoir ce fameux service. Je ne dis pas qu’il faut attendre d’en être à sa V47 pour communiquer, mais il y a un juste milieu à trouver.

Les journalistes aiment bien avoir un retour des utilisateurs, quelques premiers chiffres pour illustrer leur sujet. Un jour, une journaliste m’a confiée : « les bonnes idées, on en reçoit 300 par jour ! Donc nous privilégions les projets qui existent, qui ont déjà rencontré leur public ». Il faut également faire attention à ne pas activer les relations presse après tous les autres canaux de communication. Les journalistes préféreront avoir une exclusivité plutôt qu’une info très réchauffée.

Quelles sont les étapes à ne pas manquer pour réussir sa campagne ?

La première étape consiste à lister les actualités, les objectifs, les cibles à adresser, les échéances. On ne formulera pas son message de la même manière si on veut nourrir sa marque employeur ou augmenter ses ventes, par exemple. Cette démarche est vraiment importante, car elle permet de bien poser la stratégie, pour hiérarchiser et cadencer les informations.

Ensuite, on rédige le support le plus adapté : communiqué de presse, dossier de presse… et on travaille son ciblage médiatique. Est-ce que c’est une information qui concerne la presse régionale ? La presse nationale ? Les deux ? Les angles pourront varier en fonction des médias auprès desquels le support sera diffusé. Il est capital d’éviter d’envoyer massivement son actu, sans prendre le temps de bien travailler son listing. C’est même une perte de temps sèche.

Dernière étape : les relances ! Mais attention, ici encore, cela ne servira à rien de se prévoir un listing de 876 relances. Vous risquez d’agacer votre interlocuteur si vous proposez un sujet mode à un journaliste food…

Quels sont les ingrédients indispensables pour réaliser un communiqué de presse efficace ?

Le communiqué de presse est un support assez codé. Il doit être concis, agréable à lire, et annoncer une actualité liée à votre société. Il faudra trouver un titre impactant avec une idée forte et rédiger un chapô dans lequel l’idée principale du titre sera développée. Puis, on structure en paragraphes ses idées, en essayant d’être le plus objectif possible. Il faut faire attention de ne pas livrer trop d’informations, ce qui pourrait noyer le message principal. Il peut aussi être intéressant que le porte-parole de la société fournisse une citation. Cela permet d’humaniser le texte. N’oubliez pas d’ajouter quelques lignes en bas du communiqué de presse pour présenter en 5-6 lignes la société et intégrez un contact presse direct.

Quel est le conseil n°1 que vous donneriez à une startup qui souhaite étendre sa visibilité ?

Pour développer sa notoriété, plusieurs leviers existent, dont les relations presse. Les RP représentent un canal aussi généreux qu’exigeant. Alors, avant de se lancer, nous conseillons toujours de bien travailler sa stratégie de communication globale. Parfois, des startups nous contactent en nous disant qu’elles ont besoin d’un passage télé dans les 15 prochains jours, sans quoi leur business risque de ne pas tenir le choc. C’est une situation qui est délicate, car nous comprenons bien le caractère d’urgence. Néanmoins, nous prenons le temps de bien expliquer que les relations presse ne sont pas de la publicité. Nous n’achetons pas l’intérêt d’un journaliste. Plusieurs paramètres rentrent en compte : l’actualité proposée, la disponibilité du journaliste, le contexte général, la pertinence du support envoyé… Dans ces cas extrêmes, nous préférons les guider vers d’autres leviers.

Les relations presse sont très puissantes et ne s’improvisent pas. Chaque parution apporte une brique dans la notoriété de la startup et certaines diffusions permettent de faire décoller très rapidement des activités, lorsque tout cela est bien orchestré. N’oublions pas que dans « relations presse », il y a « relation ». C’est avant tout un échange, qui se travaille, se nourrit, s’enrichit. Inutile donc de vouloir le brusquer au risque d’en détériorer la qualité. Il faut donc être prêt à faire grandir sa notoriété avec stratégie et une bonne dose d’humain. Une agence de relations presse permet de travailler sa notoriété de manière sereine. On peut compter sur des conseils avisés, une préparation aux interviews pour éviter un bad buzz, un réseau déjà bien travaillé.

Avez-vous un exemple d’une campagne de relations presse réussie pour une startup ? Comment s’est-elle déroulée et quelles actions ont été mises en place ?

En septembre 2018, la jeune marque de mode éco-responsable Minuit sur Terre nous a contactés. Marie Viard-Klein, sa fondatrice, avait déjà bénéficié seule de plusieurs articles, mais elle avait envie de professionnaliser ses relations presse avec une vraie stratégie. Nous avons convenu de démarrer par un accompagnement de 3 mois. C’était génial de découvrir cette jeune créatrice pleine de talents qui finissait tout juste ses études. Nous avons réalisé plusieurs communiqués de presse pour adresser les différentes cibles médiatiques visées. En quelques semaines à peine, nous avions décroché des dizaines de retombées TV, radio, web, print. Et cela ne s’est finalement pas arrêté, car cela fait maintenant 3 ans que nous travaillons ensemble et nous obtenons des retombées à la hauteur de ses engagements.

Les journalistes sont curieux et toujours aussi intéressés par les matières innovantes qu’elle déniche pour fabriquer des sacs à base de pomme, des chaussures conçues à partir de raisin, des manteaux confectionnés avec des bouteilles en plastique recyclé. Nous avons vécu et continuons à vivre des moments très intenses ensemble, avec de nombreux passages sur des médias à très forte audience. C’est ici un bon exemple de relations presse, qui mêle le relationnel, de vraies innovations et actualités, et un travail sur du long terme. Un combo gagnant, qui permet de travailler de manière très qualitative et performante la notoriété de la marque.

Recevez par email toute l’actualité du digital

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Startup : comment réussir une campagne de relations presse ? – BDM
Étiqueté avec :