Depuis plusieurs mois, de nombreuses entreprises du monde de l’assurance ont décidé de signer ou de renégocier des accords relatifs au télétravail.  L’Argus de l’assurance a enquêté sur ces nouvelles organisations du travail déployées en interne, recueillant les réponses de 36 acteurs du secteur. Focus aujourd’hui sur le dispositif mis en place chez Groupama.

 

Argus de l’assurance : Quelle est la date de la signature de l’accord sur le télétravail en place aujourd’hui chez Groupama ?

Groupama : L’accord initial, qui date de 2017, a été renégocié en 2019 pour une durée de 4 ans. Nous parlons ici d’un périmètre UES regroupant Groupama Assurances Mutuelles, Groupama Gan Vie, Gan Assurances, Gan Patrimoine, Gan Prévoyance, Groupama Supports et Services. Les autres entreprises du groupe se sont dotées d’un accord de télétravail avec des échéances et des modalités qui leur sont propres.

De combien de jours de télétravail bénéficient les salariés par le biais de cet accord ?

Au sein de l’UES Groupama, diverses formules sont prévues : le télétravail régulier à hauteur de 1 à 2 jours de télétravail par semaine fixes (dans la majorité des cas), ou bien le télétravail flexible à hauteur de 1 ou 2 jours par mois.

Combien de salariés sont concernés par cet accord dans l’entreprise ?

Au sein de l’UES Groupama, à l’issue de la campagne 2020, on dénombrait 3 883 télétravailleurs soit 57,20% de l’effectif (63% si sont exclus de la base de calcul les commerciaux). La nouvelle campagne 2021 est en cours, avec en perspective une augmentation significative du nombre de télétravailleurs et de jours télétravaillés.

Quelles sont les mesures d’accompagnement proposées par Groupama aux salariés en télétravail ?

Une indemnité forfaitaire de 25€ par mois de télétravail est accordée pour la formule de télétravail régulier, quel que soit le nombre de jours de télétravail. Dans le cadre de l’accompagnement du télétravail généralisé du fait de la crise sanitaire, l’indemnité mensuelle a été portée à 40€ pour tous les télétravailleurs, qui ont bénéficié par ailleurs d’une prise en charge des dépenses d’installation de leur poste de travail (écran, fauteuil…) à hauteur de 200€.

Des négociations sont-elles prévues (ou en cours) pour revoir l’accord sur le télétravail ? Pour aboutir à quelle échéance ?

L’accord UES, qui a été renégocié en 2019, est assez abouti. De nouvelles négociations ne sont donc pas prévues à court terme. Nous voulons prendre le temps d’observer, à partir de la rentrée de septembre 2021, la mise en place de cet accord renégocié en 2019 dans un contexte de retour à une situation sanitaire plus apaisée. Et d’en tirer tous les enseignements.

Interview réalisée par mail le 25 juin 2021.

>> Retrouvez notre dossier estival sur le télétravail dans l’assurance, incluant les accords de la majorité des principaux acteurs du secteur.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Télétravail chez Groupama : ce que prévoit l’accord – L’Argus de l’Assurance
Étiqueté avec :