Le président des députés LR Damien Abad, lui-même en situation de handicap, a dénoncé sur Twitter la “ségrégation à tous les étages” du candidat d’extrême droite tandis que la secrétaire d’État Sophie Cluzel a critiqué une “déclaration pitoyable”.

Lors d’un déplacement dans les Hauts-de-France vendredi, Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, a déclaré souhaiter scolariser dans des établissements à part les élèves en situation de handicap.

“L’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux enfants et aux enseignants”, a-t-il déclaré, lors d’un déplacement où il a également demandé le retour de la blouse et l’arrêt de l’enseignement de l’anglais dans les écoles primaires.

Demande d’excuses publiques

Sur BFMTV, Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées, s’est dite “consternée par cette vision de la société”.

“Qu’est-ce que ça veut dire? Que les enfants handicapés ne sont pas des enfants de la République?”, a-t-elle fustigé, dénonçant la “vision misérabiliste” d’Eric Zemmour sur la question.

Avant de continuer: “Je suis en colère, car je suis maman d’une jeune fille handicapée. Ça veut dire quoi? Ça commence par les étrangers, puis les personnes handicapées? Il va aller jusqu’où cet homme?”.

Damien Abad, président des députés LR a l’Assemblée nationale et lui-même en situation de handicap, a également réagi aux propos d’Eric Zemmour.

Dans un tweet publié vendredi soir, il a accusé Eric Zemmour de vouloir “exclure de l’école en milieu ordinaire” les enfants handicapés, accusant le polémiste de “ségrégation à tous les étages”. Il a exigé des “excuses publiques”.

Précisions d’Eric Zemmour

Face à la controverse, Eric Zemmour a pris la parole dans une série de tweets ce samedi matin. “Pour la scolarisation des enfants handicapés, je veux des solutions adaptées, personnalisées et souples : nous devons agir avec réalisme et générosité”, a-t-il expliqué.

En nuançant ses propos prononcés la veille. Désormais, il se dit “attaché à ce qu’il y ait des passerelles entre scolarisation en établissement spécialisé et ordinaire, parce que c’est à chaque étape de la vie que nous nous devons d’être présents pour accompagner les plus fragiles d’entre nous”.

Jules Fresard

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Recherche Google News – Cliquez pour lire l’article original

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Éric Zemmour suscite la polémique après sa proposition sur les élèves handicapés – BFMTV
Étiqueté avec :