L’association Business sur Cèze revendique 17 membres (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lancée en septembre dernier, l’association Business sur Cèze s’inscrit dans la continuité du BNI (Business network international) local. 

Elle rassemble des chefs d’entreprises, des professions libérales et des indépendants. « Nous sommes un certain nombre à avoir fait partie du BNI et nous avons souhaité créer une association sur le Gard rhodanien pour permettre aux chefs d’entreprises de pouvoir se rencontrer et avoir un lieu d’échanges toutes les semaines, dans la même logique que le BNI », présente Aurélien Dumont, consultant en gestion de patrimoine à Laudun-l’Ardoise, à la tête de cette nouvelle association. 

L’idée est de monter « un réseau d’affaires et de partage », reprend-t-il, sans oublier la convivialité. L’association compte 17 membres, « avec un représentant par métier pour avoir cette diversité », poursuit-il. Les rendez-vous se tiennent les mercredis matins tôt, à 7 heures, dans un lieu unique, le restaurant Nolita de Bagnols. Un principe calqué sur celui du BNI. « Nous avons gardé les fondamentaux du BNI qui fonctionnent, mais avec un peu de souplesse », affirme Aurélien Dumont. « Plus de souplesse et de convivialité », ajoute Denis Fercoq, gérant du Nolita et de la cave voisine du Ballon rouge. Autre différence : le montant des cotisations, 300 euros par an pour 47 réunions, un montant bien plus faible que dans un BNI, ce qui ouvre l’association aux entrepreneurs débutants. 

Le but reste de faire du business par le biais des recommandations. « Sur le BNI, en 5 ans et demi nous avons généré 3,8 millions d’euros de business en plus », avance Aurélien Dumont. Depuis sa création en septembre, Business en Cèze en revendique déjà 130 000. Et au-delà, « j’ai senti cette chaleur humaine ici », souligne Catherine Rouxel, qui a créé son agence de communication il y a peu de temps et qui signe le logo de l’association. « Il y a un esprit d’équipe, une convivialité », note pour sa part la sophrologue Hilde Loulier. 

Romain Pailhon, concessionnaire Peugeot à Bagnols, apprécie « les contacts qualifiés et sérieux » que lui apporte ce nouveau réseau. Un réseau déjà divers, avec de nombreux métiers représentés : secrétaire, courtier, architecte d’intérieur, plombier, peintre, électricien, conseiller en maîtrise d’oeuvre ou encore avocate. 

L’association ne s’impose pas de limite en nombre de membres, mais compte bien garder sa caractéristique d’un métier différent par membre exerçant dans le secteur géographique du Gard rhodanien. Elle s’inscrit dans un paysage économique déjà bien maillé par les associations, mais se voit comme « complémentaire des autres structures qui existent », note Aurélien Dumont. 

Les impétrants, qui sont invités à se rendre au Nolita le mercredi entre 7 heures et 7h30, sont ensuite cooptés par les membres de l’association, « et si un membre s’oppose, le candidat n’est pas conservé », précise Aurélien Dumont. Histoire de, répète-t-il, rester dans « cette logique de confiance. » 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

GARD RHODANIEN Business sur Cèze, un nouveau réseau « d’affaires et de partage » – Objectif Gard
Étiqueté avec :