Travailler en indépendant thumbnail_freelance

mardi 11 janvier 2022, par Stéphanie Condis

Le baromètre du quotidien des indépendants d’ITG.fr, société de portage salarial, résume leur état d’esprit et leurs conditions d’exercice face à la crise. Il en ressort notamment que, malgré les difficultés, la grande majorité d’entre eux souhaitent conserver leur statut.

ITG.fr, spécialisé dans le portage salarial, accompagne 3 500 indépendants en France pour développer leur activité. Pour la première fois, l’entreprise publie un baromètre du quotidien des indépendants et des salariés : il repose sur une étude menée, début novembre, par l’institut YouGov France auprès de 1002 personnes.

L’enquête montre que la pandémie ne remet pas en cause le choix d’être indépendant : 88 % des travailleurs interrogés veulent conserver ce statut, un pourcentage qui reste stable quels que soient leur âge ou sexe. Pas de remise en cause profonde, donc, ce qui peut s’expliquer, selon Laurent Grandguillaume, porte-parole d’ITG.fr, par le soutien de l’Etat pendant la crise, mais aussi par la capacité de rebond et de résilience : « Le statut d’indépendant permet de concilier la liberté et le sens à travers son propre projet. C’est souvent une réalisation de soi et donc un défi personnel dans lequel on peut s’épanouir. »

A lire aussi : “Des millions d’emplois sous tension ne demandent qu’à être exercés par des indépendants”

Santé et formation

Cependant, le baromètre met en lumière des axes de progression, en particulier en matière de couverture santé : 80 % des indépendants souhaitent une amélioration de leur protection face à la maladie ou en cas de congés maternité et paternité.
Par ailleurs, près de 60 % voudraient bénéficier d’un meilleur accès à la formation.

Source Google News – Cliquez pour lire l’article original

Les attentes des indépendants face à la crise – Rebondir
Étiqueté avec :